LES FINANCEMENTS DE LA MEDIATION

 Chaque présentation de la médiation met en lumière son avantage économique. Or les modes de financement de la médiation, la rémunération et le statut du médiateur sont rarement abordés. L’auteur s’empare de ce sujet essentiel resté jusqu’ici dans l’ombre, et propose la création d'un véritable statut des médiateurs.

 

 

« Depuis 1995, le législateur est intervenu à plusieurs reprises pour définir et organiser la médiation, qu’elle soit judiciaire ou conventionnelle ou administrative. Or cette évolution ne s’est pas accompagnée d’une réflexion et d’actions sur le statut des médiateurs.

Pour améliorer le recours à la médiation, il est pourtant nécessaire de savoir qui peut être médiateur et quel doit être le statut des médiateurs. Les formations acceptées, les garanties exigées, les assurances professionnelles obligatoires, le contrôle de leur activité quand elle est judiciaire, et leurs sources ou barèmes indicatifs de rémunérations, me paraissent devoir être encadrées. L’idée, vous l’aurez comprise, c’est du statut du médiateur dont je souhaiterai me faire l’avocat. »

12,00 €

  • disponible

Ariane Vennin est avocat en droit de l'environnement et droit public, spécialiste de la concertation, chevalier de l'Ordre du Mérite. Membre d’organismes ministériels de gouvernance, elle a dirigé des associations environnementales agréées par les pouvoirs publics. Devenue médiateur, elle est membre de l’Association des Médiateurs Européens (AME) et défend la création d’un statut des médiateurs.